Métropole de Lyon

 

Evaluation de la plateforme d’éco-rénovation Ecoreno’v

Contexte de la mission

En 2015, la Métropole, avec le soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes et l’ADEME, a créé la plateforme d’éco-rénovation en faveur de la réhabilitation énergétique des logements. La plateforme consiste en la mise en place d’un guichet unique d’information pour soutenir dans leurs démarches les ménages et les copropriétés souhaitant s’engager dans des travaux de réhabilitation de leur habitat. Cette plateforme permet aux propriétaires occupants ou bailleurs, en habitat collectif ou en logement individuel de bénéficier d’aides aux travaux sous forme de subventions de la part de la Métropole de Lyon. Une forte dynamique est constatée sur le territoire en faveur de l’écorénovation ; il s’agit d’élaborer des propositions d’ici 2020 pour continuer à l’encourager, tout en veillant à sa soutenabilité financière pour la Métropole et en corrigeant les points de faiblesse identifiés.

Objectifs de la mission

Deux principales questions d’évaluation ont structuré l’ensemble de la démarche évaluative :

  1. En quoi la subvention accordée aux ménages par la Métropole de Lyon pour encourager la rénovation énergétique des logements est-elle efficiente ? Jusqu’à quel niveau une subvention revue à la baisse pourrait garder son efficacité ?
  2. Dans quelle mesure le niveau de conseil, puis d’accompagnement des copropriétés, conduit par des associations et prestataires (et co-financé par la Métropole), pourrait évoluer et s’articuler d’avantage avec la montée en compétence encore inégale de la sphère privée (syndics, bureaux d’études, maitres d’œuvre.) d’une part, et la structuration d’une offre d’AMO privée (inspirée du modèle des opérateurs Anah – type Urbanis…) d’autre part.

Ainsi, l’évaluation permettait de vérifier la pertinence et l’efficience d’Ecoréno’v, quant à sa capacité à encourager des projets de rénovation énergétique ambitieux, et d’apporter des éclairages sur les enjeux et freins éventuels à son déploiement dans le cadre du Schéma directeur des énergies.

Le déploiement de Synoptic au service de la mission

1/ Enquête qualitative auprès des syndics de copropriété, principales parties-prenantes de l’éco-rénovation, afin d’interroger le fonctionnement du dispositif et la complémentarité des différents intervenants : groupements de maîtrise d’oeuvre (économiste, maître d’oeuvre, thermicien, architecte) ; accompagnateurs renforcés missionnés par la Métropole ; autres financeurs de l’éco-rénovation (Région, Communes, ANAH, ADEME)

2/ Analyse économique des données des copropriétés entrées dans le dispositif à mars 2019. Un temps de compilation de l’ensemble des données a été nécessaire en amont de l’analyse présentée ci-après. Un temps de compilation de l’ensemble des données a été nécessaire en amont de l’analyse présentée ci-après. La méthode s’appuie, homogénéise et prolonge les travaux engagés en 2017 sur l’analyse économique du dispositif pour 15 copropriétés.

Le travail initial a en particulier interrogé sur trois aspects qui pèsent à la baisse ou à la hausse dans l’appréciation de la rentabilité des opérations :

  • Le montant des travaux de référence
  • L’absence de prise en compte du coût de l’emprunt
  • De façon plus marginale, l’absence de prise en compte des aides individuelles (ANAH, CITE).

3/ Organisation d’un séminaire d’échange avec la Métropole de Grenoble et la Ville de Paris.

Datavisualisation : Elaboration, en partenariat avec Elanor Consulting et Stratergie, d’un outil d’analyse économique de chacune des 64 copropriétés bénéficiaires du dispositif Ecorenov’ selon plusieurs critères (analyse financière, taille des copropriétés, année de construction, mode et énergie de chauffage…) Principaux résultats issus de ces travaux.